Tambours, timbres

Formés de deux peaux tendues sur un cadre en bois, les tambours sont souvent pourvu d'une corde tendue contre l'une des peaux, le « timbre », qui donne alors son nom à l'instrument. Les représentations de ce type de membranophone sont fréquentes dès le XIIe siècle, et l'on y distingue le plus souvent un cadre circulaire.

(tambour réalisé par Jean-Daniel Talma d'après une enluminure du XIVe siècle)

Nombre d'enluminures et de sculptures montrent toutefois un cadre carré, au XIIIe siècle essentiellement, et souvent entre les mains de femmes.

(tambour carré fabriqué par Jean-Daniel Talma d'après le « Psautier de saint Louis » - 3e quart du XIIIe siècle)

 

Cymbales, platéoles

Les cymbales, parfois nommées « platéoles », figurent sur de nombreuses enluminures et sculptures entre le XIe et le XVe siècles. Leur morphologie et leurs dimensions semblent très diverses.

(petites cymbales fabriquées en Inde)

 

Grelots

Symbole de la folie et emblème des « fols » des XIVe et XVe siècles, ornement des chevaux, des chiens ou des faucons, mais également des costumes nobiliaires de la fin du XIVe et du début du XVe siècle, le grelot est d'usage fréquent - y compris comme véritable instrument de musique - dans toute l'Europe et durant tous les siècles qui forment le « Moyen Age ». Il est généralement en alliage cuivreux.

(grelots en bronze du XIXe siècle)

 

Cloches

Connue au moins depuis l'Age du Bronze, la cloche est utilisée dans les églises à partir du VIIe siècle. En plus de cet objet de grandes dimensions, des cloches à mains sont utilisées dans les abbayes pour rythmer les repas, mais également par des musiciens, soit comme percussion utilisée seule, soit en accompagnement de flûtes à trois trous ou de frestels, comme le montrent de nombreuses enluminures des XIIe et XIIIe siècles.

(cloches à mains réalisées avec des cloches de récupération)

On trouve également régulièrement, lors de fouilles archéologiques, des clarines, petites cloches en tôle de fer ou d'alliage cuivreux qui étaient accrochées au cou du bétail.

(clarine en cuivre traditionnelle)

 

Carillon

Formé de plusieurs cloches de tonalités différentes accrochées par des lacets ou des cordelettes à un support fixe, le carillon apparaît fréquemment sur les enluminures et les sculptures des XIIe et XIIIe siècles. Munies ou non d'un battant, les cloches sont frappées avec des petits maillets. Doté d'une très forte connotation chrétienne, le carillon est toujours représenté dans un contexte religieux, joué la plupart du temps par le roi David ou par un musicien l'accompagnant.

(carillon fabriqué avec des cloches de récupération)

 

Hochets

S'ils sont plus des jouets que de véritables instruments de musique, les hochets sont néanmoins destinés à la production de sons volontaires. Ils ont en outre une portée symbolique et témoignent de certaines superstitions du Moyen Age. Ils sont réalisés en matériaux divers dont témoignent les sources archéologiques et iconographiques.

(hochet en céramique réalisé par Parchemins et par Pots d'après une pièce archéologique trouvée à Strasbourg – XIIIe siècle ; hochet en osier reproduit par un artisan lorrain d'après un tableau du XVe siècle)

 

Râcles

Connues au moins dès le Néolithique, les râcles sont des percussions souvent sommaires : on racle une baguette sur des encoches pratiquées dans toutes sortes de matériaux (bois, os, corne, etc.).

(râcle reproduite d'après une pièce archéologique découverte en Pologne – XIe siècle)

On peut également utiliser des mâchoires inférieures d'animaux domestiques dont on racle les dents, ce qu'attestent des manuscrits du XIVe siècle.

(mâchoire d'âne – instrument péruvien)

 

Crécelle

Forme de râcle évoluée, la crécelle est utilisée au Moyen Age (comme durant les siècle suivants et jusqu'à aujourd'hui dans certaines régions) en remplacement des cloches d'église entre le Vendredi Saint et le lundi de Pâques.

(instrument réalisé par un artisan français d'après une forme traditionnelle)

 

Cliquette

Instrument de signal utilisé par les lépreux pour avertir les bien portants de leur arrivée, la cliquette est faite de lamelles de bois qui s'entrechoquent lorsqu'on agite le manche sur lequel elles sont fixées. Les représentations iconographiques de cet objet sont très fréquentes durant les trois derniers siècles du Moyen Age.

(cliquette inspirée par une enluminure du manuscrit ms0870 de la B.N.F. - fin du XIIIe siècle)

 

Cliquettes

Portant vraisemblablement le même nom que l'instrument des lépreux, ces lamelles de bois entrechoquées peuvent être considérées comme l'ancêtre des castagnettes. Quelques sources iconographiques attestent leur usage en France, en Italie et en Espagne au XIIIe siècle.

(cliquettes réalisées d'après la Bible dite « de Maciejowski » - 3e quart du XIIIe siècle)

 

Guimbarde

On retrouve régulièrement des guimbardes en fer lors des fouilles archéologiques, dans des contextes des XIIIe-XVe siècles et le plus souvent sur des sites castraux. Son origine exacte reste toutefois assez méconnue. D'après Catherine Homo-Lechner, elle était nommée « trompe » ou « rubebe ».

(instrument du Rajahstan)

 

Contact - Agenda - Espace Pro - Presse - Qui sommes-nous ?

accueil