LE SILENCE EST D'OR



PAGE EN CONSTRUCTION



Chantre à l'abbaye, Frère Gaucelin décrit aux visiteurs la vie quotidienne des moines suivant la Règle bénédictine, rythmée par les offices, le travail et les tâches domestiques ; il insiste notamment sur l'importance du chant grégorien, plus apte à louer le Seigneur que la musique instrumentale (dont il parlera tout de même - ça semble plus fort que lui !).

Mais comme tous ses frères, il a fait Vœu de Silence et ne doit communiquer qu'avec des gestes ou à voix très basse, ce qui pose évidemment problème ! Qu'à cela ne tienne : Dame Sibylle d'Orimont, aristocrate laïque et bienfaitrice de l'Abbaye, va tenter de traduire au public la langue des signes monastique employée par le chantre, au risque de s'emmêler parfois les pinceaux...

Premières photos : ICI

Contact - Agenda - Espace Pro - Presse - Qui sommes-nous ?

     

Accueil - Plan du site